Tout sur le halal : restaurants, recettes, certificateurs, hajj et omra, actualités...

Date de l’Aïd al Adhâ (Aïd el Kebir) 2016

dates et origines de l'aid el kabir fête du mouton 2016

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيم
Bismi l-Lâhi r-RaHmâni r-RaHîm
Au nom d’Allah le Très-Miséricordieux,

Les origines de la grande fête de l’Aïd el Kebir


L’Aïd al Adhâ (Aïd el Kebir, la Grande fête), aussi connu sous le nom de “ fête du sacrifice ” ou aussi “ Tabaski ” dans certains pays d’Afrique, se déroule chaque année durant le 10e jour du mois lunaire « dhou l-Hijjah ». Cette année, cette fête aura lieu, selon les estimations (qui sont bien sûr à confirmer par l’observation du croissant lunaire  inchâ’a Allâh), entre le 12 et le 16 septembre 2016 soit le 10 dhou l-Hijjah 1437.


Cette fête, qui marque la fin du Hajj (pèlerinage à la Mecque) est l’une des fête les plus  importance en Islam avec l’Aid el fitr. Elle correspond également à l’épisode du sacrifice du prophète Ibrâhîm (Abraham Aleyhi Sallam) qui, par soumission à Dieu, accepta d'immoler son fils aîné. Alors qu’ils étaient sur le point d’exécuter le commandement Divin, Allah (Soubhana hou wa ta’ala) ordonna à Ibrahim d’abandonner son geste et d’immoler à la place de son fils un mouton.


Les actes recommandés le jour le l’Aïd el Kebir


En ce jour de fête il est fortement recommandé au musulman d’effectuer le Ghusl (grande purification) puis de se rendre à la mosquée pour y accomplir en groupe la prière de l’Aïd.  Parmis les actes fortement recommandés durant l’Aïd el Kebir figure celui de multiplier les évocations louant la grandeur d’Allah en faisant le takbîr [dire Allâhou ‘akbar]. Par ailleurs il est plus méritoire (si on en a les capacités et les moyens) de se rendre sur le lieu de prière à pied plutôt que de s’y rendre en utilisant un moyen de transport.  

Une fois la prière de l'Aïd al Adha effectuée il est fortement recommandé à chaque musulman, qui en en a les capacités et les moyens, de sacrifier un mouton (ou encore un chameau, une chèvre ou un bovin) en signe de soumission à Dieu et dans le but de se rapprocher de Lui. Après le sacrifice, le musulman a le devoir d’en distribuer en aumône aux nécessiteux et d’en offrir à son entourage. Notons que selon les savants châfi`iyy, il n’est pas permis d’en tirer profit en vendant des part de ce sacrifice.


La fête de l’Aïd Al Kebir est aussi synonyme de renforcement des liens de parentés et des liens sociaux, de réconciliation, d’amour et de partage. Ainsi le musulman s’attache à être généreux, compatissant e bienfaisant envers ses proches, envers les plus démunis, les orphelins, les veuves, comme nous l’enseigne le Prophète Mohammad (Sallalahou 3aleihi wa Alehi wa sallam). Wa Allahou 3arlam, Et Allah est le Plus savant…  

Qu’Allah accepte nos actes d’adoration ainsi que nos oeuvres, qu’Il renforce notre foi et nous guide continuellement vers la bonne voie.  

Tania B.






Publié le 25/08/2016

Donnez votre avis

Vous n'avez pas saisi votre commentaire
Vous devez voter pour tous les critères.

Al-Manakh.com se réserve le droit de ne pas publier un message ou de l'éditer si il contient des propos vulgaires, inappropriés ou contraires à la loi.

Suivez Nous sur Facebook !

Rejoignez nous sur Google +

  • Al-Manakh des Restaurants
    Téléchargement gratuit

  • Al-Manakh des Mosquées
    Nouvelle version bientôt disponible